Enchère organisée pour une édition rare d’Alice au pays des Merveilles

Le 16 juin prochain à New York, une édition d’Alice au pays des Merveilles considérée comme « rare » va être mise aux enchères par la maison Christie’s. Son estimation s’élève entre 2 et 3 millions de dollars. Il s’agit d’une des 22 copies originales restantes signées de la main de son auteur.

A l’origine, il y avait 50 copies de la première édition qui avaient été imprimées en juin 1865 en avant première par Macmillan & Co.  Cette première édition était destinée à être offerte aux proches de Lewis Caroll.

Sur le conseil de son illustrateur, Lewis Caroll demande la destruction des copies

Selon The Guardian, John Tenniel, l’illustrateur perfectionniste de Lewis Carroll, jugea pourtant l’édition « irrecevable » et l’impression des images « insatisfaisantes ».  Avec le soutien de Lewis Caroll, il avaient exigé la destruction des copies immédiatement.

Heureusement pour les nombreux amateurs d’Alice au pays des Merveilles, vingt deux exemplaires ont échappé à la destruction.

Sur les 22 copies originales, 17 ont été acquises par des grandes bibliothèques dont 10 sont encore dans leur reliure rouge d’origine. Les 5 autres copies sont entre les mains de particuliers. Le 16 juin, l’un de ses particuliers se sépara donc de son exemplaire.

En guise de cadeau supplémentaire, le prochain acquéreur se verra offrir un cliché d’Alexandra Kitchin, l’un des modèles préférés du romancier.

Pour rappel, en  1998 , un exemplaire de la première édition avait été vendu à 1,5 million de dollars. Ce qui représentait déjà une vente record pour un livre pour enfants.

En savoir plus sur ce livre mis aux enchères

La première version des aventures d’Alive s’intitulait « Aventures d’Alice sous terre » (titre original : « Alice’s Adventures in Wonderland »). Une deuxième version de ce roman, baptisé cette fois « Alice au pays des Merveilles », est sorti en librairie en juin 1865.

Le premier illustrateur d’ »Alice aux pays des merveilles » est Lewis Carroll lui-même, qui offrit à Alice Liddell, le 26 novembre 1864, un exemplaire manuscrit de l’histoire inventée pour elle, orné de 37 dessins à la plum.

Pour en savoir plus sur l’histoire d’Alice aux pays des merveilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *