Les éditions du Masque célèbre ses 90 ans

Editions du Masque

Les éditions du Masque est la plus vieille collection de romans policiers en France. En 2017, elle célèbre ses 90 ans. Les livres des éditions du Masque sont reconnaissables par leur couverture jaune, un loup et une plume d’oie en guise de logo placé au centre de la couverture.

La collection est une référence de la littérature policière. Reconnue dans le monde, plus de 3200 poches ont été publiés depuis la création de la maison d’édition en 1927 par Albert Pigasse, ancien conseiller littéraire chez Grasset (1887-1985). Au début, l’éditeur s’installe sur les Champs-Élysées située au 23 rue Marbeuf dans le 8e arrondissement de Paris.

Dès le début, celui-ci a eu du flair : en Août 1927, Le premier auteur a signé chez les Editions du Masque était Agatha Christie alors encore inconnue en France avec le titre « Le Meurtre de Roger Ackroyd ». Elle deviendra le principal auteur de la maison d’édition avec ses héros Hercule Poirot et Miss Marple.

Une collection qui déniche des auteurs qui deviendront célèbre

Très vite d’autres auteurs seront dénichés par les Editions du Masque. En 1957, c’est Charles Exbrayat qui écrit des romans policiers humoristiques. En 1978, Ruth Rendell publie son premier roman psychologique. Elle deviendra une référence dans ce genre littéraire. Ensuite, c’est Anthony Morton en 1985 avec sa célèbre série « Le Baron ». Il y aura encore de nombreux auteurs qui viendront rejoindre les Editions du Masque : Patricia Cornwell, Philippe Kerr, Pierre Lemaître et Fred Vargas qui avec dès son premier livre « les jeux de l’amour et de la mort » obtiendra un prix au festival de Cognac consacré au roman policier.

Rachat des éditions du Masque par Jean-Claude Lattès

En 2001, la maison Jean-Claude Lattès rachète les éditions du Masque. La ligne éditoriale évolue avec l’apparition de romans noirs et de thrillers.
Pour fêter son anniversaire, la maison d’édition réédite deux titres emblématiques dans leur maquette d’origine : « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et « La dernière chronique de Sherlock Holmes » d’Artur Conan Doyle.

Sur le marché de l’occasion, les livres des édiions du Masque sont peu recherchés. Seules des collections complètes de certains auteurs intéressent un public passionné par les romans policiers. C’est pourquoi, il ne faut pas les jeter. Bebertweb.fr récupère vos livres d’occasion édités chez les Editions du Masque. Contactez-nous

Plus d’infos sur les Editions du Masque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *